Sunday, December 29, 2013

Banquet Barbare

Youhou les amis, comment-allez vous-yau de poële ?
Moi ça va pas mal.

Je bosse actuellement sur un sujet d'illustration assez marrant : "le banquet barbare autour du Roi et de son Champion". J'ai préparé plein de roughs que je posterai plus tard.

Pour ce sujet je me suis dit que ça pourrait être drôle et très prétentieux de faire un petit pas-à-pas, depuis le rough sélectionné jusqu'à la version finale en plein format. Dont acte.

"Rough! Rough, rough!" "allez coucher sale bête" (veillez à bien prononcer à l'anglaise pour saisir le sel de cette plaisanterie)



Crayonné. Non, je n'ai pas de scanner format raisin, de plus je suis une pine quand il s'agit de prendre en photo des dessins, d'où le flash.

Dessin au bic. C'est pas très beau mais c'est pas fait pour.

La première couche, 100% acrylique (attention à la machine huehuehueuhe).

Première couche à la gouache, pour poser les lumières.

Là j'en suis là, j'affine, j'affine, et c'est pas fini.

Voilà. Bon ben joyeux premier de l'an et toute cette sorte de chose.
Tshaw!

Friday, December 13, 2013

Case, avec étapes

Pour rire un peu, un boulot que j'ai fait aujourd'hui (en cours de colo) en 2 petites heures, bossé de a à z sur photoshop. La case pourrait venir de Gleipnir mais sans doute pas, c'est juste que l'idée m'a fait marrer sur le moment.


Storyboard

Crayonné

Encrage

Colorisation

Tshaw !

Thursday, November 28, 2013

Gleipnir

Bon, j'ai déjà posté plusieurs trucs relatifs à la prochaine aventure de tiny & Tall, voilà quelques croquis préparatoires. L'histoire s’appellera Gleipnir et reprendra les grandes lignes d'un mythe nordique. Je ne vous en dis pas plus.

Les scènes griffonnées sur ces torchons sont bien sûr destinées à changer, à évoluer, à être modifiée, cela dit, si vous préférez partir sans rien savoir, elles peuvent aussi vous donner quelques éléments de l'intrigue.
Pas grand chose, mais dans le doute... Enfin, je ne crois pas vraiment au "spoil". Si quelque chose est suffisamment fragile pour ne reposer que sur une petite astuce, c'est que ça ne vaut pas vraiment la peine d'être vu, la fameuse phrase éculée à propos de destination et de voyage... Évidemment, un bon twist final c'est toujours marrant, mais si tout le film/livre/autre repose uniquement là-dessus, bof.

Donc dans le doute et la crainte de gâcher une histoire dont je n'ai même pas planchistoirée (gniahaha) la première case, si vous préférez ne rien savoir de l'histoire, ne cliquez pas sur ces images.

Mais bon, enfin voilà.






Re-tshaw !

Illus mises à jour

J'ai rebossé un peu les dernières peintures en date :


Élargissez pour cliquer.
"tiny & Tall fuient Télésphore le Géant et ses Trolls" est un peu plus définie, plus détaillée, plus mieux ;

Appuyez sur le bouton gauche de votre souris sur l'image afin d'augmenter sa taille.

"Loki & Fenrir" est mieux foutue aussi, cela dit il me semble que point ne l'avais-je postée auparavant. Ce sont les antagonistes principaux de la prochaine histoire longue de t&T ;

Ne cliquez pas sur cette image, cela pourrait augmenter sa taille.
"Tiens, voilà l'soleil" est plus détaillée, notamment au niveau des deux persos.

J'en profite pour dire que toutes ces peintures sont 1. à l'acrylique/gouache ; 2. au format raisin, ce qui les rend extrêmement chiantes à scanner, donc il s'agit de photos, or mon appareil photo est pas terrible pour ça, c'est donc extrêmement frustrant et ça me donne envie de mordre les murs. Je dis pas qu'elles sont beaucoup mieux en vrai (parce que ça serait un peu présomptueux), mais elles sont beaucoup mieux en vrai (je suis un peu présomptueux).

Autre chose, j'ai récupéré mon storyb- ma planchistoire "Vamos A La Playa Señor Matador" (bon dieu quel titre à la con), je scannerai donc la suite aussi vite que je veux.

Tshaw!

Tuesday, November 26, 2013

Nazguls

Petit pois n'est pas bitume, le foin n'aime pas l'agrume, j'ai tenté une petite peinture inspirée par Tolkien. J'en vois déjà quelques-uns qui rigolent, je les emmerde, je fais ce que je veux, si je veux passer l'intégralité de mes journées à dire du mal des trucs de geeks tout en faisant des fan-art du Seigneur des Anneaux* c'est mon problème, je suis allergique à la cohérence. Il se trouve que nous avons parlé en cours du travail de design autour des films de Peter Jackson, qui est très impressionnant (le travail de design, pas Peter Jackson, enfin quoique), que ça m'a donné envie de regarder les films (je n'avais vu que le premier à sa sortie au cinéma), et que dont acte, d'où, et de toute façon j'ai pas à me justifier.

Voilà la chose. Ça représente des goules nazis, ou bien des naziguls je sais pas trop j'ai mal compris.

"-Qu'est-ce que t'as ? -J'ai que j'commence à en avoir vraiment marre des voyages, je rêve d'un bon bain dans une bonne auberge. -Sieg Heil!"

*D'autant qu'au passage c'est certes un truc de nerd mais je me rassure dans le fait que Stephen Colbert est encore pire que le pire des nerds à ce niveau, or j'aime beaucoup Stephen Colbert.

Monday, November 25, 2013

tiny & Tall, les origines

Allez, pour rire, j'ai entrepris de refaire en plus beaux (et en français) les strips ridicules qui ont donné naissance à cette paire d'andouilles en 2012.
Je vous préviens tout de suite, ne cherchez pas de chute aux blagues, ne cherchez même pas de blagues, ne cherchez rien. Soyez une page blanche. Respirez calmement, tout va bien se passer, le goleri glisse sur vous comme une onde chaude et sucrée.

À terme je pense en faire un onglet là haut, mais comme pour l'instant il n'y en a que deux, ça n'aurait pas beaucoup de sens.



Sunday, November 24, 2013

The Long Run

J'ai ajouté un onglet "tiny & Tall : The Long Run", il s'agit d'une BD que j'ai faite l'été dernier pour mon amusement personnel. À terme, elle sera en couleur et (un peu) mieux dessinée, mais en l'état il paraît qu'elle est lisible, et comme la colo avance tellement vite que je pense qu'elle a reculé aujourd'hui, je la poste quand même.


Saturday, November 23, 2013

Poses & Poursuite

Bon du coup comme j'avais sorti les pinceaux pour mes chara design (je vous posterai les deux restants quand j'aurai machiné les bidules dessus mais j'ai la flemme parce que ça suppose de truquer les choses, ça va me prendre dix minutes mais ce sont dix minutes que j'ai envie de consacrer à une autre activité, nommément écrire cette longue parenthèse), je m'en suis servi pour deux autres choses.
Notre cher prof de modèle vivant biclassé illustration nous a confié la haute responsabilité de présenter pour mardi prochain trois poses, évoquant le désespoir, la colère et l'hilarité, avec une variation de visage pour chacune.
Pour le désespoir, j'ai habillé en décontracté (à la ville comme à la campagne) un modèle issu tout droit de Gustave Doré, parce que j'avais bien peu envie de me faire chier, mais pour les deux autres, j'ai pris la pose moi-même. Cela dit, je suis tranquille, ma totale inaptitude à représenter qui que ce soit de façon reconnaissable devrait me permettre de conserver un certain mystère quant à mon faciès.
Pour la mise en scène, j'ai choisi une mésaventure de la vie quotidienne, un peu surjouée d'accord mais l'intensité d'un drame se mesure à la valeur qu'y accordent ses protagonistes, cherchez pas, je viens de l'inventer.

Donc ça donne ça :
Cliquetez pour élargir.
Si d'aventure ça intéresse quelqu'un : format raisin, fond d'acrylique, individus en gouache.

Puisque mes pinceaux étaient sortis et que j'en ai raisonnablement ras le cul de ne bosser que pour autrui ces jours-ci, j'ai commencé une petite illu pour une scène de la prochaine histoire de tiny & Tall (qui sont tiny & Tall ? J'y viendrais. Pas aujourd'hui non plus).

C'est pas totalement fini mais bon.


Crickettez pour engrosser.


Et pareil que l'autre, fond d'acrylique, scène épique à la gouache, format de la colère.

ET PUIS AUSSI j'ai mis plein de widgets marrants à droite et une toute nouvelle bannière avec dessus tiny & Tall qui se la pètent (qui sont ces personnages ? Plus tard).

Je crois que c'est à-peu-près tout.

Tshaw!

edit: putain et ouais j'oubliais, la scène de tiny & Tall c'est écrit en bas mais c'est illisible, c'est "tiny & Tall fuient Télésphore le Géant et ses Trolls".

Thursday, November 21, 2013

Chara design postapo

Putain ça fait tellement cliché de commencer un article par "Ah lala ça fait longtemps que j'ai pas publié d'article", aussi ne vais-je pas le faire, je pense que si quelqu'un lit ça c'est soit qu'il connaissait le blog et qu'il a donc bien vu que ça fait longtemps puisqu'il n'est pas idiot, soit qu'il est tombé dessus par hasard et que donc il s'en fout pas mal de savoir que ça fait un mois, deux ans ou treize siècles que j'ai posté un article.
Donc.
Pour changer, ce n'est pas une planchistoire (je m'en lasse pas) que je dépose ici aujourd'hui, mais un chara design, réalisé pour les cours, à partir de deux personnalités que je pourrais vous retrouver si vous m'en faites la demande expresse à mon adresse personnelle (n'oubliez pas le timbre pour la réponse). Il y a quatre persos au total, voilà les deux correspondant aux contraintes "humain / post-apo".




Ouais, Douglas, j'ai pas été le chercher très loin, pour ceux qui connaissent...

Sur ce, tshaw!

Monday, October 28, 2013

Friday, October 25, 2013

Planchistoire : Vamos a la playa señor Matador (part. 1)

Hahaha décidément je m'en lasse pas de ce mot, "planchistoire".

Donc ça c'est pour le prochain sujet de storyboard, fallait choisir un synopsis, voilà celui que j'ai pris :

"C'est l'été, les meufs sont belles, le soleil brille et l'alcool coule a flots. Génial, non? Oué sauf que ça c'est pour les potos qui ont du blé ou qui ont des parents riches. Pour moi et mes potes c'est la cité, les daronnes qui gueulent au balcon et les mobylettes volées. Mais bon on en a un peu ras le bol, alors Tony a dégotté un plan facile : Transporter un colis pour un dénommé "El Matador" contre un sacré tas de biffetons. De l'argent facile quoi !Allez on y va on a du boulot ! A nous les meufs et le soleil !"

 Je soupçonne que c'est un croisement de plusieurs références, mais comme je les connais pas c'est cool.

Voilà les 4 premières pages du machin.




Thursday, October 24, 2013

Planchistoire de héros supers

Allez, une petite planchistoire (c'est un mot que je viens d'inventer pour franciser storyboard, parce que ya pas de raison, je suis fed up de tous ces anglicismes c'est annoying à force) faite pour un cours (oui je suis des cours au fait c'était pas clair dans l'intitulé du blog mais bon) un cours de storyboard donc (j'aimerais bien écrire sans m'interrompre sans cesse putain) bah oui mais tu peux pas.

Et donc ça a été noté et apprécié par mon prof de storyboard qui a oublié d'être manche (surtout quand il s'agit de dessiner des mobylettes en contre-plongée et raccourci) donc quelque part ça doit pas être trop d'la merde.

Le sujet : "Ils s'entendaient à merveille, ils étaient fusionnels, puis il est arrivé..." (de mémoire, j'ai pas l'papier sous les yeux et tfaçon c'était un mail).
La contrainte : choisir les 3 persos parmi des packs prédéfinis, y'en avait des caisses, des simpsons, des JV, des comics, des mangas... J'ai pris des superhéros parce que c'est pas forcément ce que je connais le mieux mais c'est ce qui me fait le plus rire ; or j'aime rire.

C'est sacrément chiant à scanner le marqueur, surtout quand mon scanner décide que c'est marrant de tout couper en documents différents.






 Et à la fin j'avais mis un petit bonus de type huehuehueueuheheuheuehehue :

Wednesday, October 23, 2013

4 autres pages de viaulansse

Pas mal de cases vont changer quand j'aurai tout fini, la grosse double de baston notamment, mais le fond est là (et le texte aussi). Et le scan sera, ben, un vrai scan, pas une photo.




Monday, October 21, 2013

Trifonctionnalité des mythes libertaires (haha)

L'autre soir, il m'est venu une idée marrante.

J'ai récemment lu Mythes et Dieux des Indo-européens de Georges Dumézil, avec dedans tout plein de chouette bonne grosse trifonctionnalité. Pour la faire courte, la trifonctionnalité, en plus d'être un mot relativement chiant à taper, c'est la division en trois "fonctions" non pas forcément de la société mais des dieux, forces mythologiques voir héros d'un peuple ou d'un ensemble de peuple. Ce qui a souvent une influence sur l'idéologie dudit peuple et donc sur la forme de sa société. Dumézil a posé les bases de cette idée révolutionnaire de la mythologie comparée dans des bouquins qui s'appellent si je me goure pas Jupiter, Mars, Quirinus.

Il a l'air affable comme ça, mais faut pas lui marcher sur les quirinus.


Voici les trois fonctions en question :
Première fonction : Sacré & Souveraineté. Les rois et les prêtres. Ce qui correspond, grosso merdo, à Jupiter pour les romains, Mitra chez les indo-iraniens, Odin (Wotan) et Tyr (au flanc) chez les germains.
Deuxième fonction : Force physique et combattante. Avec Mars chez les romains, Indra chez les indo-iraniens (et chez les Indiens védiques aussi du reste), Thor pour les germains
Troisième fonction : Fécondité, santé, longue vie, prospérité, croissance, triple A chez les agences de notation. Représentée par Quirinus chez les romains, les jumeaux Nasatya chez les indiens de tout poil, et un paquet de gens dont Freyr, Freyja et les Vanes chez les blondinets.

Or ça, il m'est venu donc une idée rigolote et totalement fantaisiste mais je fais ce que je veux. L'idéologie libertaire est un fourre-tout qui rassemble, en gros, des courants opposé à l'autorité sociale, sensibles aux valeurs humanistes. C'est assez lié à l'anarchie, et je me sens pas de faire une définition plus complète donc il va falloir vous démerder si ça suffit pas.

J'ai identifié plusieurs "mythes fondateurs" lié aux libertaires. Les voilà :

Tout d'abord le plus litigieux je pense : La forteresse d'Alamut et Hassan Ibn Al Sabbah. Les sources fiables sont assez difficile à obtenir, ce qui est sûr, c'est qu'un groupe de personnes, les "assassins", s'est emparé d'une forteresse et y a établi une micro-société régie par ses propres règles. Après, la teneur des règles en question... Pour les besoins de mon idée j'ai décidé de n'en avoir rien à cogner et de faire tout ça à ma sauce.

Ensuite, le grand gloubiboulga satanisto-plume dans le cul d'Anton LaVey, sorte d'ordre pseudo-mystique, regroupant une sélection d'amuseurs publics (Marilyn Manson, Roman Polanski, etc.) vaguement liés sous des idées communes, soit dit en passant, vu d'ici ça a plus l'air d'être "tiens rejoignons l'église à jeune con, ça a l'ai d'être un sacré nid à salopes et j'ai entendu dire qu'il coupait sa cocaïne avec du sang de vierge lyophilisé, allez viens ça va être fun, hein tu dis quoi Roman, des mineures, ah je sais pas, faut voir avec le taulier." Fin de l'aparté. Plutôt que ce machin vaguement libertaire et plutôt ultralibéral, je vais plutôt retenir l'oeuvre d'Aleister Crowley, pas beaucoup plus sérieuse mais qui a tendance à me faire moins rire quand même.

Non mais sans déconner. Et sur la vraie photo il a un serpent, en plus.


Puisqu'on parle de Crowley, parlons de son inspirateur, et de l'Abbaye de Thélème, qu'on trouve dans le Gargantua, de Rabelais. Je sais absolument pas pourquoi on dit "le Gargantua" et pas "Gargantua", mais ça fait rudement chic donc je le fais aussi. Pour résumer la doctrine thélémite, c'est pas bien dur : Fay ce que vouldras. Point de vue libertaire c'est pas mal quand même je pense.

Enfin, le dernier mythe est aussi le moins connu je pense, c'est l'utopie libertaire de Libertalia, une colonie de pirates établie par le capitaine Mission, dont on ne sait plus ou moins rien. Yohoho, et une bouteille de vide.

L'idée dont au sujet de laquelle je cause, c'est de voir si ces mythes n'obéiraient-ils pas eux-même à une certaine forme de trifonctionnalité, ce qui est hautement oiseux puisque je plaque une grille de lecture sur des données que j'observe "de haut", alors que normalement c'est de la grille que partent les trois fonctions. Oui, mais je fays ce que je vouldras, et toc.

Donc, en forçant un peu, on pourrait déterminer que :
-La Grande Sauce de Crowley et consorts occupe la première fonction, en injectant un peu de souveraineté cosmique dans le mélange (ce que Thélème faisait très bien puisqu'il s'agissait quand même d'une abbaye et pas de chiottes publiques, mais enfin, bon) ;
-Le Vioque de la Montagne avec sa petite milice libertaire personnelle fait assez bien office de bras armé et donc incarne bien gentiment le mythe guerrier propre à la deuxième fonction, on pourrait aussi y caler le capitaine Mission et ses aimables pirates ;
-Thélème, enfin, avec ses précisions sur la vie quotidienne, les habillements et tout le bazar, glisse au poil de cul dans la troisième fonction.

J'ai pas de conclusion à en tirer, je n'en pense rien pour l'instant, mais l'idée m'avait amusé, donc je l'ai notée. Si vous avez des suggestions ou des remarques, n'hésitez pas. Enfin hésitez un peu, demandez-vous bien si ce que vous allez dire est bien pertinent, si c'est une connerie je me gausserai cruellement.

Et aussi trois pages de tiny & Tall

Je ferai un petit résumé de ce que c'est que tiny & Tall un jour. Aujourd'hui n'est pas ce jour.



Quatre pages de paf paf t'es mort

Allez, pour inaugurer ce futur blog non alimenté, voici les quatre premières pages d'une couillonnade sur laquelle je travaille ces jours-ci. Tout a commencé par un dessin vite fait dans mon carnet de croquis, qui a donné lieu à un storyboard improvisé, lui même donnant lieu à la version finale que voici. Ça devrait faire une vingtaine de pages au final, et ça sera mieux scanné que ci-dessous, parce que hahahaha (c'est de l'appareil photo).