Tuesday, February 11, 2014

Gleipnir, chapitre premier (non, je déconne.)

Hello,

Encore une fois, je ne vais pas vous faire l'affront de vous révéler que ça fait longtemps que je n'ai pas posté un article, ça n'apporte rien au débat. Je pourrais faire comme si je me sentais coupable, mais ça serait faux, j'assume tout à fait mon silence bloggesque de ces derniers temps. Car enfin, vous vous doutez bien qu'il y a une bonne raison, et cette bonne raison, c'est que je travaille pas mal ces temps-ci.

Cependant, je pense qu'il peut être utile d'écrire ici que le prochain article d'importance sera, par définition, important, puisqu'il contiendra le premier chapitre de Gleipnir (d'où le titre putassier du présent article inutile), dont j'ai achevé la quatrième page (sur une dizaine) il y a peu. Ce premier chapitre jettera les bases de cette grande fresque épique, et verra apparaître une grande innovation pour la franchise tiny & Tall : des textes lisibles sans doctorat en paléographie.

On y verra en outre et entre autres l'impertinent Loki impertiner, le hiératique Odinn hiérater, le colérique Thorr s'empourprer, le balafré Tyr s'affoler, la pulpeuse Freya frayer dans l'intrigue sans son frère Freyr, qui lui-même ouvrira, visiblement naze, les Vanes d'un sommeil à peine troublé par les éclats des Ases précités.

En guise de mise en bouche, voici les deux premières cases de ce chapitre, amputées de leur dialogue pour des raisons qui m'échappent mais qui me paraissaient excellentes lors de l'export.

Incroyable mais vrai : l'image grossit lorsqu'on la cliquète.


Concernant l'emplacement de l'Asgard :
Je sais qu'il est écrit "une plaine" à peu près partout, mais à ce que je sache, qu'est-ce qu'une montagne sinon une plaine que l'on a poussé d'en dessous ?

Je vous remercie chaleureusement de votre attention et vous souhaite une excellente demi-douzaine d'heures à compter de maintenant.
Tshaw!

No comments:

Post a Comment